Filtrer

management
calendar_month 7 novembre 2022
inventory_2 Management
le salarié est-il un sportif de haut niveau ? salarié

Le salarié est-il un sportif de haut niveau ?

Jouer collectif, s'améliorer individuellement, se dépasser ensemble, réussir, gagner… Et si le sport inspirait certaines postures au salarié ? Que ce soit dans un cadre sportif ou professionnel, une équipe reste une équipe! Le 18 octobre dernier j’ai eu le plaisir de participer à la conférence #HRHorizon2022 organisée par Javelo. Un invité de marque était présent, Fabien Pelous, ancien joueur international de Rugby, ancien sélectionneur du XV de France U20 et directeur sportif du Stade Toulousain Rugby Il a animé une conférence 🎤 : "Construire la réussite du groupe au-delà de l’individuel" Il est revenu sur le fait de faire collaborer des personnes qui ne se connaissent pas forcément, développer l’esprit d’équipe et l’engagement, nécessaires pour assurer la #performance collective… Autant de défis que Fabien Pelous a relevé pour décrocher 2 fois le grand chelem au Tournoi des Six Nations ! 👏 Fabien nous a partagé des pistes pour transposer des pratiques du monde du sport à l’entreprise et bâtir une performance collective et durable. Les thèmes abordés durant cette conférence sur le salarié ? Nous avons abordé entre autres : Des leviers et piliers d'une réussite collective La formation et la spécialisation des compétences (l'apprentissage du geste) L’expertise des métiers et l’évolution des compétences sur le terrain (le volume de pratiques) La définition d'une stratégie et la façon dont chacun s'en imprègne dans son contexte La #solidarité et l'esprit d'équipe au service de la performance La confiance mutuelle, valeur de rassemblement et de consolidation Retrouvez la vidéo de cette conférence, merci encore à Fabien Pelous et à Javelo pour ce partage et ces moments qui m’ont bien inspiré ! https://www.youtube.com/watch?v=H0sfXtzZRo0 Vous souhaitez fédérer vos équipes et créer une cohésion en appliquant les méthodes des sportifs de haut niveau ? Contactez-moi ! Grâce à ces différentes techniques, le Lean, le Mental et le Sport, piliers de mon activité au quotidien, que je vous permets de gagner en excellence opérationnelle de façon fluide.
trending_flat
calendar_month 10 août 2022
inventory_2 Management

Tous acteurs !

« Et si on travaillait autrement ? La méthode Haute Qualité Humaine © en pratique. » Tel est le titre du livre de Florence Bénichoux médecin et chef d’entreprise dans le conseil et la prévention de la santé qui ne me quitte jamais. Elle est aussi auteure du TEDX dont le thème est « Pour replacer l’Humain au cœur des entreprises » : j’ai ré-écouté cette séquence il y a peu de temps. Ré-écouter… parce qu’en effet en mai 2015 j’ai vu pour la première fois Florence Bénichoux au TEDx Champs Elysees Women. Puis quelques jours après, j’ai eu le plaisir de la rencontrer lors d’un salon où elle donnait une conférence sur la thématique du burn out. Ce que j’ai entendu il y a 3 ans est encore d’actualité, voire plus. Florence fait un constat chiffré sur l’état de la population en stress chronique et sur le désengagement des salariés dans l’entreprise. Elle résume en 3 points les causes principales : « le monde a évolué », « on est en connexion permanente » et « les attentes des salariés ont changé ». Elle soulève également les questions suivantes : « Si on travaillait autrement ? Si on changeait les conditions de travail ? Si on parlait de « Qualité de Vie au Travail ? » En réponse à ces interrogations, je retiens alors 5 moments forts : « Le 1er ingrédient de cette Qualité de Vie au Travail, c’est la confiance. C’est le terreau à partir duquel on peut aller prendre des risques, innover, sortir des sentiers battus, et quand on arrive avec des produits nouveaux, on est de nouveau compétitif ». Car comme je l’évoquais dans mon billet de décembre 2017 sur « Comment booster votre équipe… » (http://educarreconsulting.com/comment-booster-votre-equipe/), la confiance est primordiale. C’est la base de la responsabilisation dans le Lean Management. Chacun propose des objectifs d’optimisation à son poste, libérant du temps et de l’espace pour l’innovation. Par exemple, il y a quelques années chez un de mes clients dans le monde de l’industrie, grâce à la confiance installée, les collaborateurs ont pu identifier des activités qui n’apportaient pas toute la valeur ajoutée dans la création de leur produit. Ils ont alors décidé d’optimiser ou d’arrêter ces tâches et avec le temps disponible récupéré, ils ont développé un nouveau service dont la valeur a été reconnue par les équipes de direction. Assurément, « on a oublié que c’est seul l’homme qui créée de la valeur; on a oublié en chemin le facteur humain ». De fait, nous sommes tous 100% responsables de ce que nous créons, que ce soit de qualité ou non. Plus l’être humain sera dans un état de bien-être, plus il sera productif. Il est donc important de savoir comment chaque personne se sent au travail. C’est ainsi que dans les missions sur lesquelles j’interviens, nous échangeons chaque matin entre collègues sur notre humeur et notre état d’esprit. Dans le cas où le moral n’est pas bon pour un des nôtres, l’objectif est de voir comment l’aider, le soutenir et l’accompagner. Cette façon de faire est également réalisée au niveau du management pour montrer l’exemple et l’importance de ce moment. En effet, « une chose est essentielle dans le sens, c’est l’exemplarité de la direction. C’est elle qui créé la confiance. Partager le pouvoir, avoir aussi un sentiment d’équité, c’est ce qui crée l’esprit d’équipe, c’est ce qui fait qu’on y va tous ensemble ». L’engagement de la Direction est obligatoire ; c’est la raison pour laquelle il est indispensable que tout projet de transformation prenne en compte les différents niveaux de hiérarchie. D’ailleurs, dans un de mes derniers chantiers d’amélioration, nous avons travaillé en particulier sur la délégation avec l’ensemble des membres de l’équipe de direction. Dans ce contexte, « nous avons besoin de nous parler, d’échanger ; nous avons besoin d’intelligence collective aujourd’hui, plus encore qu’hier, pour résoudre les problèmes complexes auxquels nous sommes soumis. » La résolution de problème complexe est ici une des compétences-clés citées par le sommet de Davos en Janvier 2016. Les entreprises exigeront en 2020 de la part des managers cette aptitude, en particulier dans le monde VUCA (Volatile, Incertain (Uncertain), Complexe et Ambigu) dans lequel nous sommes. Notamment le déploiement du Lean est une façon de développer cette capacité car les problèmes sont considérés comme des opportunités d’amélioration. La recherche des causes à l’origine des difficultés rencontrées se fait collectivement avec l’ensemble des parties prenantes. Finalement comme l’objectif d’un TED Talk est de développer l’enthousiasme, de motiver et d’ouvrir l’esprit « il faut juste que chacun s’y mette, nous pouvons tous devenir de meilleurs êtres humains. Ensemble nous pouvons le faire, nous devons tous avoir l’utopie de rendre le monde meilleur ». C’est également ma vision, mon moteur, mon énergie qui me stimulent chaque jour. Et maintenant, si vous écoutiez Florence Bénichoux ? https://www.youtube.com/watch?v=DJ4XUdKoLaE
trending_flat
calendar_month 10 juillet 2022
inventory_2 Management

Un long fleuve pas si tranquille…

« Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès. » (Pierre de Coubertin). La vie est en effet un formidable terrain de jeu où nous pouvons nous entrainer à faire face et à apprendre à rebondir. Vous souvenez-vous de toutes les occasions embarrassantes auxquelles vous vous êtes confrontés ? Pour ma part je citerai, côté professionnel ces situations : un collègue qui me fait une remarque déplaisante à laquelle je n’ai pas de répartie, un groupe de travail qui ne souhaite pas revenir le 2èmejour d’un workshop car il ne voit pas de possibilité de changement dans son entité, une perte de confiance avec un collaborateur suite à une mauvaise interprétation du message d’un manager, un projet à l’étranger annulé alors que je suis déjà sur place, etc.. Et de même côté sportif, ces épreuves : résultat au-dessus de mon temps habituel car technique de nage très saccadée, manque d’énergie suite à une mauvaise gestion de repas, etc… Ces moments peuvent se traduire chez moi par de la rancune, de la frustration, de la colère, de la déception ou du découragement. Ce manager bienveillant et tactique qui a su impulser cet art du rebond… A la suite de la fameuse remarque déplaisante, la relation avec mon collègue est devenue tendue. A ce moment-là, je reste polie, mais j’évite de le croiser. Un matin, notre manager nous demande de venir dans son bureau. Il a bien vu que le dialogue entre nous est limité, mais il a besoin de nous deux pour travailler ensemble sur un projet. Il pose le contexte avant de nous laisser seuls : « abordez ce qui se passe sereinement, prenez votre temps pour échanger, trouvez une solution commune et revenez vers moi que lorsque tout est résolu ». Je suis alors surprise. Une fois la porte fermée, je prends une grande respiration, et je me lance. Nous échangeons sur ce qui s’est passé, en particulier cette phrase que je n’ai pas appréciée. Nous nous écoutons, nous éclaircissons les faits et nous nous fixons de nouvelles règles de communication entre nous. Et c’est ainsi que nous avons formé un binôme efficace et réactif avec une très grande confiance entre nous qui a contribué à la réussite du projet. Finalement, cette expérience vécue en début de carrière a été pour moi un booster sur la façon de prendre du recul et de me dire qu’après chaque rebond, la situation est différente et bien souvent positive. …et le mettre en pratique à chaque occasion. C’est ainsi que chaque fois que je me retrouve dans des circonstances compliquées, je vais chercher au fond de moi cette impulsion, cette étincelle, cette force pour me dire « Que puis-je faire différemment ? », « Comment me faire aider si besoin ? Par qui ? ». Je prends ce temps de la réflexion – souvent très rapide – et je passe à l’action. Dans la majorité des cas, cela me permet de vivre une nouvelle expérience enrichissante. Vous aimez jouer ? Alors rebondissez !
trending_flat